Les bienfaits de la marche nordique

Les bienfaits de la marche nordique

Oubliez les idées reçues et découvrez les bienfaits de la marche nordique

Ces dernières années, vous avez sûrement croiser sur les sentiers de randonnées, au bord
des routes ou même en pleine ville, des personnes marchant avec des bâtons.
Nous sommes prêts à parier que de nombreuses pensées et à priori se sont bousculés dans
votre esprit sur la nature de cette activité et le public concerné.
Il est temps d’y mettre fin car sachez-le, la marche nordique est bien une discipline sportive,
contrairement à ce que son nom pourrait laisser penser.


Et les bienfaits de la marche nordique sont nombreux.
La bonne nouvelle c’est qu’il n’est pas nécessaire d’habiter le grand nord pour la pratiquer !
Il vous faudra juste une paire de bâtons, un peu de motivation, et entre 1h30 et 2h00 devant
vous.

Un peu d’histoire

Mais avant d’aller choisir les bons bâtons correspondants à votre physionomie, parlons un
peu de ses origines et de son histoire.
La marche nordique, également appelée Nordic Walking ou Sauvakävely, est un sport qui
vient de Finlande.
Si cette activité a vu le jour en tant que tel dans les années 90, les prémices datent du début
du 20 ème siècle.


A l’origine, les skieurs de fond Finnois cherchaient un moyen de s’entraîner pendant la
saison estivale alors qu’ils étaient privés de neige et de ski.
C’est ainsi qu’ils ont eu l’idée de marcher avec des bâtons, en les utilisant de la même
manière que pendant la pratique du ski c’est-à-dire en les plantant à l’arrière et en simulant
la glisse.


La pratique s’est ensuite démocratisée au cours du 20 ème siècle.
Elle s’est répandue dans le monde entier dans les années 1990.
En France, la pratique sportive est devenue réglementée par la Fédération Française
d’Athlétisme à partir de 2009.
Elle fait même l’objet de compétitions sportives telles que le Marche Nordique Tour qui a
été lancé en 2014.


Aujourd’hui, la marche nordique a des millions d’adeptes de par le monde.
Qu’il pleuve, qu’il vente, qu’il neige, que vous habitiez à la mer, en ville, à la montagne ou en
pleine campagne, c’est un sport tout-terrain et vous serez surpris de découvrir tous les
bienfaits de la marche nordique !

La marche nordique, késako ?

La marche nordique consiste à marcher en extérieur (même si elle peut se pratiquer en
intérieur) avec des bâtons qui sont spécifiques à la discipline.
Elle combine à la fois un travail d’endurance ainsi qu’un travail de renforcement musculaire.


Plus douce que je jogging et plus dynamique que la randonnée, la marche nordique peut
être pratiquée seule ou en groupe.
L’avantage de la marche nordique est qu’elle peut être pratiquée à tout âge et quelle que
soit sa condition physique.


La marche nordique constitue d’ailleurs un excellent entraînement pour d’autres disciplines
telles que le ski ou la randonnée.
Cette activité permet aussi de se mettre à la pratique sportive en douceur.
Elle est aussi une très bonne option pour se remettre dans une bonne condition physique.


En générale une séance de marche nordique s’effectue comme suit :
- 10 minutes d’échauffement des muscles et des articulations
- Entre 1h et 1h30 de marche nordique qui peut contenir des exercices de
renforcement musculaire
- 10 à 15 minutes de récupération et d’étirements


Les avantages de la marche nordique sur le corps et sur l’esprit sont nombreux.

Un peu d’air pur et hop

Vous pouvez bien entendu pratiquer cette activité physique en ville, mais les bénéfices
seront un peu amoindris du fait de la pollution.


A l’image des sports de plein air, la marche nordique quand elle est pratiquée dans la nature
revêt une dimension de découverte et de parenthèse.
Elle permet d’explorer de nombreux terrains de jeux, et allie les avantages d’une séance de
méditation à ceux d’une séance sportive.
On respire à pleins poumons et on admire les paysages qui s’offrent à nous, on profite de
l’instant présent.
C’est un excellent moyen de s’évader seul mais c’est aussi un facteur de lien social quand on
décide de pratiquer la marche nordique à plusieurs.

Un sport complet et brûleur de graisses

En parallèle des bienfaits sur l’esprit avec sa dimension d’évasion, les avantages sur le
physique et sur la santé sont nombreux.


On marche certes, mais c’est tout le corps qui travaille : les jambes bien sûr mais également
les abdominaux, les bras, les pectoraux et le cou.

En sollicitant l’ensemble du corps, toutes les chaînes musculaires des parties supérieures et
inférieures sont mobilisées.
De ce fait, la dépense énergétique est plus importante comparée à celle de la marche
classique.
Si la pratique de la marche nordique est régulière et que les séances sont longues, elle
permet également une diminution de l’indice de masse corporelle ainsi qu’une perte de
poids.

Synchronisation, coordination et équilibre

Le fait que cette marche accélérée soit pratiquée avec des bâtons permet de travailler la
synchronisation et la coordination des mouvements.
Elle améliore également la posture et l’équilibre.
Contrairement à randonnée classique, les bâtons ne sont pas plantés à la verticale mais ils
sont pointés à l’arrière du corps pour pouvoir le propulser à l’avant, exactement à l’image du
ski de fond.


Et même si le rythme est plus doux que celui du jogging, le travail cardio-vasculaire est
quasiment équivalent car le travail des bras avec les bâtons nécessite une grande
oxygénation (60% d’oxygène en plus requis pour la marche nordique).

Un squelette et des articulations plus fortes

Autre avantage non négligeable : il n’y a pas de choc sur les articulations contrairement à la
pratique du footing.
En revanche les vibrations permettent de fortifier les os !
Grâce à la marche et à la répétition du geste de planter les bâtons, la marche nordique
constitue donc un excellent remède contre l’ostéoporose d’inactivité et les problèmes qui
touchent les articulations (arthrite et arthrose).


En résumé, la marche nordique a tout bon !
A vos bâtons.