par L'équipe Circle le 5 Mars 2021

S'habiller durable et responsable : mode d'emploi

par L'équipe Circle le 5 Mars 2021

S'habiller durable et responsable : mode d'emploi

Dans cet article, vous découvrirez les 3 choses à savoir si vous voulez acheter et conserver le plus longtemps possible des vêtements de sport éco-responsables :


Tout est relié : penser en circularité dès le sourcing des matériaux

A quel moment doit-on penser à quelles matières utiliser ?

Puis comment se passe le choix des matières ?  

A quoi doit-on penser en amont pour trouver et utiliser des matières premières à la fois performantes, confortables, européennes et jusqu’à 100% recyclées et recyclables ?

1- Prendre en compte tout le cycle de vie et la circularité en amont de la conception de votre vêtement de sport

Chaque étape doit être pensée pour avoir le moins d’impact possible sur l'environnement. Tout compte ! L'amélioration est continue.

Voici les étapes que Circle suit :

Plus nous développons de nouveaux vêtements de running, yoga, ou autre vêtements de sport, plus ce cahier des charges est complété afin d’améliorer notre impact.

2- S’engager sur une charte éthique forte et en amélioration continue

Voici les critères de la charte éthique de Circle :


Vous l’avez compris : chaque étape doit être pensée en amont afin d’être prise en compte dans le cahier des charges dédié au sourcing. Le plus complexe n’est pas de trouver un matériau durable, il en existe une multitude, mais de rentrer dans un cahier des charges strict.

Nos tissus doivent être à la fois performants, innovants, durables, 100% européens, certifiés et respectant les normes sociales et environnementales, tout en associant l’identité créative de Circle et les contraintes de production des fournisseurs.

Lorsque vous souhaitez acheter des vêtements de sport, vous pouvez désormais demander aux marques que vous considérez d’avoir accès à ces informations pour faire votre choix.


Comment connaître la traçabilité d'une matière première pour un vêtement de sport ?

Comme pour la nourriture, la traçabilité d’un vêtement est importante. Chez Circle nous vérifions toutes les étapes depuis la matière première. La traçabilité est faite en même temps que le sourcing puisque le choix final du tissu dépend de sa provenance et des conditions de fabrication.

Circle demande les informations suivantes pour chaque matériau :

Puis Circle analyse et vérifie chacune des étapes suivantes :


Quels sont les conseils d'entretien d'un vêtement de sport éco-responsable ?

Chez Circle, nous entendons nos utilisateurs qui souhaitent consommer moins mais mieux, qui sont en quête d’essentiel, et à la recherche de plus d’harmonie avec la planète dans leurs modes de vie.

Nous comprenons que nos utilisateurs ont besoin d’accompagnement pour faire durer leur vêtement de sport, leur tenue de yoga, ou leur short de running le plus longtemps possible.

Comment bien entretenir son vêtement de sport éco-responsable ?

Pour un vêtement de sport, l’entretien est différent d’un autre vêtement parce qu’il doit être lavé plus souvent. Voici quelques conseils qui feront la différence :


A noter que nous savons que les sacs Guppy friend ne sont pas des solutions à long terme. C’est pour cela que nous travaillons actuellement sur des solutions concernant le relargage des microplastiques pendant le lavage.

En coulisses : ce qui est en train de se passer dans l'industrie textile

  1. Repousser les frontières des possibles avec l'amélioration continue des matériaux

Le monde des matériaux est un monde en constante évolution, et chaque nouvelle découverte peut avoir beaucoup d’impact en peu de temps.

C’est ce qui s’est passé ces dernières années avec l'arrivée des synthétiques recyclés, des matériaux durables, des polymères bio-sourcées, et des start-ups dans la mode.

Ce sont à la fois la naissance et l'évolution des petites marques qui fabriquent en Europe, et le départ des plus grandes marques en Asie ou en Inde, qui ont poussé les fournisseurs européens à travailler plus avec les petites marques européennes. En rendant les matériaux plus accessibles, et en s’améliorant pour correspondre plus à leur recherche de durabilité et d’engagement social, les fournisseurs européens s’alignent de plus en plus sur les cahiers des charges éthiques des jeunes marques eco-responsables.

Chez Circle nous pensons que plus nous poursuivons l’analyse de l’impact de nos tissus, plus nous pourrons continuer améliorer ces aspects.

  1. Savoir reconnaître la vraie valeur d'un vêtement de sport éco-responsable

Ce remarquable travail commun entre les marques, les fournisseurs et les utilisateurs, pour créer et acheter des matériaux plus durables est forcément plus cher. Plus difficiles à trouver, plus respectueux des conditions humaines, et 100% européen depuis la matière première, ces matériaux de qualité sur tous les plans ont un juste prix incomparable aux matériaux polluants ou créés dans des conditions socialement inférieures.

La réelle manière d'avancer plus vite pour créer des solutions textiles qui répondent aux contraintes environnementales et sociales est de travailler ensemble.

Comparaison des prix d’un vêtement de sport éco-responsable et d’un vêtement de sport autre :

Le prix des tissus utilisés par les jeunes marques européennes et durables est d’environ de 7€ à 20€ par mètre de tissu.

Celui des grandes marques est d’environ de 2,5€ par mètre de tissu, avec des minimums de quantités de production conséquents.

Les prix entre un vêtement d’une grande marque de sport et un vêtement de sport éco-responsable Circle est incomparable. La multitude de contraintes que Circle et les jeunes marques eco-responsables s’imposent sur les aspects environnementaux et sociaux rendent la matière première beaucoup plus chère.


“Le changement commence par soi.” Ghandi.


Acheter un vêtement de sport éco-responsable c’est transformer le monde à son échelle individuelle. C’est contribuer à la protection de l’environnement, et à de meilleures conditions sociales pour les personnes qui participent à la fabrication de ce produit.

C’est poser un acte fort d’engagement pour la planète, pour les ouvriers et les ouvrières de la chaîne de production, et pour les générations futures.

Termes utilisés dans l’article :